Entre Copines

Pourquoi on a envie de chocolat pendant les règles ?

62

À l’approche des règles, l’envie de chocolat se fait ressentir chez de nombre d’entre vousMais pourquoi donc notre corps et notre cerveau réclament cet aliment en particulier.  

Les tablettes de chocolat en font rêver plus d’unes, particulièrement avant et pendant nos règles. 

Il s’agit là de cacao, cet aliment bourré de théobromine ! 

Avant et pendant nos menstruations, on n’a plus tellement le goût de se sentir bien, mais plutôt malade et tristounette. 

Mais pourquoi cette envie pressante de chocolat à cette période du cycle au fait ? 

Une baisse de moral liée aux hormones… 

Pendant la phase lutéale, en second partie de notre cycle menstruel, les œstrogènes chutent au profit de la progestérone. 

Avec elle, fatigue, mauvaise humeur ou bon vieux coup de blues. C’est le SPM (syndrome prémenstruel) qui nous dit coucou.
Durant la phase lutéale, après l’ovulation et avant l’arrivée des règles environ, notre production d’œstrogène et de progestérone augmente.  

Cette montée d’hormones coïncide avec une baisse de notre niveau de sérotonine, une molécule que l’on trouve également dans…je vous le donne en mille… le chocolat bien sûr ! La substance, dont le rôle se rapproche de celui des hormones, impacte notamment notre humeur et notre émotivité, qui sont donc particulièrement touchées pendant notre cycle. Ce qui explique également pourquoi le syndrome pré-menstruel est généralement accompagné par une baisse de moral. 

Voilà pourquoi nous aurons naturellement tendance à chercher du réconfort, entre autres dans la gourmandise. 

Chocolat morale règles

…plus fatigue et manque de fer 

D’autant plus en cas de règles abondantes pouvant provoquer une anémie, c’est à dire une carence en fer dans le sang. 

Selon une étude de l’American Journal Obstetrics & Gynecology menée dans une prison pour femmes en 1953, notre corps réclamerait plus de glucides pour compenser les sautes d’humeur et idées noires pendant le syndrome prémenstruel. Le chocolat en contient pas mal ! 

Par ailleurs, beaucoup de femmes connaissent des fringales compliquées à réprimer pendant leurs règles. Il faut savoir qu’en période de fringale, les premiers aliments vers lesquels on se tourne sont les glucides et les graisses… Le chocolat cumule les deux ! 

Ces deux sources permettent également de libérer de la sérotonine, l’hormone du bonheur, à l’organisme. Un besoin qui peut sembler évident quand on sait que les règles peuvent rendre hypersensible. 

Enfin, difficile d’oublier que le chocolat prend souvent la place d’un doudou : un peu comme les plats que vous préparaient vos parents quand vous étiez plus jeune, le chocolat peut raviver des souvenirs réconfortants. 

La baisse du taux de fer dans le sang pendant les menstruations et la fatigue qui les accompagne nous éprouvent nerveusement. 

On a donc tendance à se tourner vers des aliments tels que le chocolat noir, riche en fer, en magnésium et en potassium. 

Un réflexe naturel puisque ces minéraux agissent sur notre organisme comme des anti-stress et des relaxants et nous aident en même temps à lutter contre la fatigue. 

Théobromine et sérotonine : Le chocolat contre les douleurs menstruelles 

Réguler notre humeur en consommant du chocolat pendant les règles, c’est bien. Mais il y a encore bien mieux : ce produit serait également bénéfique pour les femmes souffrant de règles douloureuses.  

Un confiseur suisse a même mis au point en 2016 une tablette spéciale pour lutter contre les douleurs liées aux menstruations. Marc Widmer, le chocolatier, a baptisé son produit « Frauenmond » qui signifie littéralement « Lune féminine ».
Contenant du cacao à 70 % ainsi que 17 herbes différentes récoltées dans les montagnes suisses, ce chocolat est présenté comme un doux remède contre les règles douloureuses. L’association des herbes et du cacao stimule la production de sérotonine

Pour soulager les douleurs menstruelles. En 2017, un chocolatier français a également commencé à proposer un chocolat bio plein de vitamines et presque médicinal censé aider à soulager la douleur pendant la période menstruelle. 

Le chocolat est un des aliments les plus riches en théobromine. La molécule de théobromine renforce le transport de la tryptophane par nos neurones, pour offrir une voie royale à la sérotonine : l’hormone du bonheur. Voilà en partie pourquoi manger du chocolat (à plus de 70 % de cacao) serait bon pour le moral, surtout pendant les règles. 

Il s’agit de le consommer en pleine conscience, car une consommation distraite réduirait les bénéfices physiques et psychiques apportés par sa dégustation.  Alors non seulement ne mangez pas votre chocolat avec culpabilité, mais installez-vous confortablement pour le faire. 

Réconfort 

Quand on est à plat ou tristounette une sucrerie peut venir apaiser et nous redonner de l’énergie. Il n’y a donc aucun complexe à avoir lors de ces fringales cacaotées, qui sont même plutôt saines puisqu’il s’agit d’un réflexe du cerveau pour se sentir mieux. Et pour profiter de tous les bienfaits du chocolat pendant les règles, il faut de préférence le choisir noir, avec un pourcentage élevé en cacao. 

Parmi les astuces pour vous sentir mieux, ne vous privez pas de faire l’amour pendant vos règles si vous êtes bien accompagnée car c’est un antalgique naturel ! Sinon foncez sur les tisanes anti-douleurs et passez votre culotte menstruelle toute douce. 

Chocolat pendant les règles

 

Pour son magnésium 

 

L’envie de manger du chocolat pendant les règles peut sembler anecdotique, pourtant, il s’agit d’un aliment contenant beaucoup de magnésium, et le magnésium est réputé pour ses vertus anti-inflammatoires ! 
En clair, manger du chocolat pourrait aider à atténuer certaines douleurs. 

 

Conclusion : 

On va être content.e : On a enfin trouvé une excuse scientifique pour justifier pourquoi nous sommes accros au chocolat pendant les règles. Au diable les régimes et le calcul des calories ! Plus besoin de culpabiliser après avoir avalé un petit carré de douceur. Attention toutefois, le sucre reste du sucre et ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour la santé. Il doit avant tout rester un plaisir et une source de réconfort à apprécier : ce n’est pas la peine d’en faire votre aliment de base pendant vos règles. 

Bref, comme toute chose, la douceur est dans la modération. Si vous êtes un.e adepte des remèdes naturels, essayez quelques trucs de grand-mère pour atténuer la douleur : tisane de sauge sclarée, infusion de gattilier, huile essentielle d’estragon… Le massage de la région pelvienne est aussi intéressant. Enfin, les médicaments restent également efficaces. Il faut seulement éviter l’aspirine, qui fluidifie le sang et risque de rendre votre saignement plus long et plus abondant. 

You might also like

Comments are closed.