Entre Copines

Une princesse Disney moderne : quelles différences ?

1

Découvrez dans cet article l’une ou l’autre princesse moderne Disney, qui ne fait pas partie de la liste officielle mais qui a touché le cœur des spectateurs.

Officiellement, les studios Disney proposent 11 princesses. Ceci peut être expliqué parce que Disney a émis des critères qui doivent être remplis afin de pouvoir être qualifiée comme « princesse Disney » officielle. Les exigences sont :

  • avoir un rôle principal ou faire partie des personnages principaux dans un long-métrage Disney
  • être humain, presque humain ou devenir humain durant le film (ce qui n’est par exemple pas le cas pour Nala, dans « Le Roi lion »)
  • apparaître pour la première fois dans un film original (qui n’est pas un échec commercial) et non pas dans une suite

Afin de mieux de comprendre en quoi les princesses Disney modernes se différencient, il faut regarder l’évolution des princesses. « Blanche-Neige et les sept nains » marque le début des 11 princesses Disney, suivie de Cendrillon, la princesse Aurore de « la Belle au bois dormant », la petite sirène Ariel, la princesse Belle de « La Belle et la Bête » et Jasmine de « Aladdin ». Chacune porte une jolie robe, un diadème et est sauvée par son prince charmant. La suite des films Disney change légèrement avec Mulan, la princesse Indienne Pocahontas, Tiana de « La princesse et la grenouille », la princesse Raiponce qui vit une aventure avec Flynn Raider et finalement Mérida, qui déteste être une princesse. Même si ces jeunes filles portent encore des robes de princesses, ces personnages Disney se différencient légèrement. Les dessins animés « La Reine des Neiges » et « La Reine des Neiges 2 » ont rencontré trop de succès : Anna et Elsa ne sont pas incluses dans la liste.

Raya et le dernier dragon

Raya, fille du chef Benja, est la princesse du royaume de « Cœur du dragon », une partie des terres de Kumandra, situées quelque part en Asie. Kumandra est une terre ressemblant à un dragon et c’est la raison pour laquelle chaque peuple a nommé son territoire d’après une partie : cœur, croc, queue, griffe et dos. Lorsque Raya était jeune, elle a en partie causé la destruction de la pierre magique de Sisu, ce qui a causé le retour des Druun ainsi que la pétrification de son père. Ceci n’a pu arriver que parce qu’elle a fait confiance à Namaari, princesse du peuple de « Croc de dragon ».princesses-disney-moderne

À cause de ce qui est arrivé à Raya lorsqu’elle elle était une jeune fille, elle n’est plus en mesure de faire confiance à autrui. De plus, comme c’est le devoir d’une princesse moderne Disney qui refuse de porter une belle robe, elle prend son avenir en main et décide de rétablir le chaos duquel elle se sent responsable. Concrètement, elle refuse d’accepter son rôle de princesse et décide de se lancer dans l’aventure afin de chercher Sisu. Elle renonce à la vie de princesse pour sauver son peuple et son père, doit se procurer de la nourriture et survivre dans le désert. Raya se démarque parmi toutes les princesses Disney, notamment à cause de son développement personnel. Au début du film, elle n’a confiance en personne et n’est pas prête à le faire, mais change son avis au fur et à mesure lorsqu’elle rencontre d’autres personnes. On constate qu’il s’agit d’un parcours difficile pour elle, et qu’elle est même prête à se sacrifier à la fin du film.

Vaiana, la légende du bout du monde

Vaiana, le personnage principal, n’est pas une princesse mais elle mérite une place parmi les princesses Disney modernes. En effet, elle n’est pas la fille du roi mais la fille du chef du village. Elle ne porte pas de robe longue mais préfère une belle jupe simple et porte ses longs cheveux ouverts. Sa chevelure se distingue, tout comme celle de la petite fée Clochette, qui porte une frange. La mission de Vaiana est de retrouver Maui, le demi-dieu du vent et de la mer qui a volé le cœur de Te Fiti, afin de guider Maui à traverser la mer pour restituer le cœur. Elle se lance dans un long voyage, qu’elle a elle-même décidé d’entreprendre, pour sauver sa famille, les autres habitants du village et même toute l’île sur laquelle elle vit.

Au début du film Disney, on peut observer comment Vaiana grandit. Dès les toutes premières scènes, Viana se démarque des autres : elle est fascinée par les histoires de monstres, ce qui n’est pas typique pour une princesse classique. De plus, elle adore l’eau et s’échappe régulièrement pour y aller jouer ou pour la découvrir, contrairement aux autres habitants de l’île. Dès son plus jeune âge, on constate qu’elle n’écoute pas et prend souvent l’initiative pour s’échapper, afin de suivre ses rêves. Ce sentiment persiste en elle, même lorsqu’elle devient plus âgée : on constate qu’elle essaye de suivre les règles du village, mais sans y arriver. Finalement, c’est également Vaiana qui décidé de partir afin de sauver son peuple, ce qui prouve qu’elle est une princesse Disney moderne, qui n’a pas besoin d’un prince charmant. En outre, c’est elle qui guide Maui, alors que celui-ci est plus grand et puissant qu’elle. Vaiana prouve à plusieurs reprises qu’elle n’a pas besoin d’être protégée et qu’elle est capable de résoudre ses problèmes seule, que ce soit pour regagner le cœur des Kakamoras, pour entrer dans le royaume des monstres ou encore pour combattre Te Fiti. Il s’agit sans doute d’un des films d’animation Disney parfaitement adapté pour adultes et enfants.

Est-ce que Vanellope est une princesse (moderne) ?

L’héroïne Vanellope von Schweetz est une jeune fille de 12 ans qui fait sa première apparition dans « Les mondes de Ralph », un film d’animation Disney. Le film raconte l’histoire de Ralph La Casse, le méchant d’un jeu vidéo, qui n’a plus envie d’être le méchant. Afin de pouvoir faire partie des super-héros, il lui faut une médaille qu’il peut obtenir en « gagnant » un jeu vidéo, comme tous les héros. Ralph décide de quitter son jeu pour en trouver un dans lequel il peut être un héros. C’est par hasard qu’il se retrouve dans le jeu « Sugar Rush », dans lequel il rencontre la belle princesse Vanellope. Ce n’est que tout à la fin du dessin animé que les spectateurs, Ralph et Vanellope découvrent qu’elle est une princesse, mais elle refuse de porter sa robe de princesse et préfère des habits simples.

Elle fait partie des princesses Disney modernes parce qu’elle n’abandonne pas. La petite princesse est surnommée « l’anomalie » par les autres princesses portant des belles robes de bal, parce qu’elle est un bug et prisonnière dans le jeu. Vanellope n’est pas autorisée à participer, mais ne se laisse pas décourager. Même si Ralph l’aide à accomplir son but, elle ne doit pas être sauvée comme une princesse classique. En outre, elle n’hésite pas à se disputer avec Ralph ou à lui dire ce qu’elle pense réellement. Vanellope a un caractère très fort, ce qui est apprécié par les jeunes spectateurs. Elle se démarque par son attitude différente et son humour atypique et continue à pourchasser ses rêves.

Conclusion

Une princesse Disney moderne n’a pas besoin d’un titre officiel pour prouver qu’elle mérite d’être appelée « princesse ». Ces héroïnes atypiques prouvent qu’il y a plus que les normes de la beauté classique dans le monde. The Walt Disney Company a réussi à changer la vision grâce aux princesses modernes, qui ne doivent plus être sauvées par des hommes mais prennent elles-mêmes les choses en mains. Même si toutes les robes magiques des dessins animés Disney sont appréciées par les spectateurs, les stéréotypes ont changé. Il s’agit d’un concept apprécié par un grand nombre de spectateurs, que les studio Disney ne semblent pas vouloir abandonner dans le futur.

You might also like

Comments are closed.