Entre Copines

Maladies et protections hygiéniques : le rapport

61

1.Tampons et Coupes menstruelles : sources de maladies 

Près de 600 cas du choc toxique ont été déclarés en une année et près d’une centaine de femmes décédées. 

Des traces de dioxines, de glyphosates et de pesticides ont été retrouvées dans les tampons. 

Les protections qui suscitent le plus de questions sont celles qui doivent s’insérer dans le vagin comme par exemple les tampons. 

Les tampons sont souvent accusés de deux maladies graves. 

2.L’endométriose 

Les tampons pourraient être à l’origine d’endométriose. 

L’endométriose est une maladie chronique qu’on retrouve chez une femme en âge de procréer sur 10 (1/10) et qui peut rendre une femme infertile. 

L’endométriose peut provoquer des douleurs invalidantes qui empêchent d’aller au travail et à l’école. 

Elle empêche la femme d’avoir une vie sociale saine. 

L’endométriose est une maladie mal comprise ; la science n’a commencé par s’y intéresser que récemment. 

La recherche scientifique a avancé et elle permet de dire que les protections seraient en partie responsables car les personnes qui soutiennent cette accusation pointent la responsabilité des dioxines, une molécule toxique présente dans les tampons. 

3.Syndrome du choc toxique menstruel 

C’est avéré qu’il existe un lien entre le syndrome du choc toxique menstruel et les tampons. Une bactérie est à l’origine d’une série de symptômes gravissimes. Le choc toxique est une infection très dangereuse qui a déjà entraîné de graves conséquences comme des amputations mais aussi la mort de plusieurs femmes 

Ce qui rend encore cette infection encore plus vicieuse, c’est qu’elle est peu connue. C’est pour cette raison que les protections intra vaginales doivent être changées régulièrement, tous les 4h à 8h selon les modèles. Il faut toujours respecter cette durée pour se prémunir du choc toxique. Au final ce syndrome est le seul risque pathologique démontré et qui est lié aux protections hygiéniques. 

4.La culotte menstruelle : la meilleure des alternatives 

Elle se lave facilement. En ce qui concerne son entretien, il est recommandé de la rincer à l’eau froide avant de la passer à la machine. 

Elle est réutilisable. C’est ça son plus grand avantage. La culotte de règle respecte votre corps et votre intimité. Elles sont faites dans une matière douce. 

Une composition connue : Elles sont composées de tissus qui leur permet d’être utilisé pendant les règles sans risque de fuite ni d’odeur (anti bactérien) ni même de sensation d’humidité. 

Elles sont aussi jolies que votre lingerie habituelle. Elles sont confortables. Toutes les femmes sont d’accord pour dire qu’il existe plus de confort en ce qui concerne les culottes. Avec une serviette, on pourrait avoir peur qu’elle bouge alors qu’avec la culotte le confort est tel qu’on se sent hyper à l’aise. 

Économique et écologique mais surtout vous n’êtes pas en danger : La culotte se garde 2 ans minimum Ce qui vous fait donc énormément d’économie. Sa particularité est qu’elle ne contient pas de nanoparticules. Avec la culotte de règle, il n’y a pas de risque de syndrome de choc toxique contrairement aux protections classiques. 

On vous a sélectionné les marques de culottes menstruelles à connaître et à adopter tout de suite ! 

Rejeanne Underwear

est une made in France, qui vous offre jusqu’à 12h de protection grâce à seulement quelques millimètres de tissus intégrés et invisibles. 

La douceur des sous-vêtements est un atout, mais c’est surtout son efficacité. Conçue pendant des mois avec les meilleurs experts français en tissus, qui ont collaboré avec les plus grandes maisons de couture, cette culotte menstruelle a de l’ambition, alors ça vous a convaincu? 

Fempo

est la culotte menstruelle qui réinvente les règles. Mais pas seulement, car Fempo propose également des maillot de bain spécialement pendant règles. Celui-ci est parfait pour les flux légers, à utiliser en tout début ou fin de cycle, ou en complément d’une protection interne les jours plus abondants pour éviter toute tache ! Il va vite devenir ton meilleur ami de l’été ( 

So cup

So cup propose des culottes menstruelles et également des cup avec les accessoires, selon la taille de votre choix. Fabriquée en France avec le label « Origine France Garantie » : meilleur label pour garantir du made in France ! Cocorico, est-ce qu’il y a des françaises (ou des français) qui lisent nos articles ?

Moodz

Mode propose également une large sélection de culottes menstruelles, celles-ci sont désignées à Paris, et conçues près de Lisbonne, à partir de matières européennes et certifiées ! De plus, Moodz soutient le travail des femmes locales, car la marque travaille en collaboration avec une usine portugaise familiale.

Toutes les parties techniques des culottes Moodz sont fabriquées à domicile par des femmes ne pouvant se rendre physiquement au travail, afin de leur garantir un accès à l’emploi. On applaudit pour cette initiative de respect des droits de la femme dans l’industrie du textile. 

Beaucoup d’influenceuse parle de cette marque de culotte de règle et maintenant on comprend pourquoi !

Jho

Elle ne propose pas seulement des culottes menstruelles à base de coton, mais la marque propose également des tampons et serviettes hygiéniques en coton biologiques, et même des carrés démaquillants lavables et des cups menstruelles. Très écolo tout ça !

Le plus de la marque, vous pouvez tester leurs produits, et si vous êtes satisfait, vous pouvez vous abonner à leur box, dont les frais de port sont toujours offerts pour vos colis envoyés automatiquement tous les 3 mois. 

Be Fridas

La marque propose une lingerie menstruelle, féminine et féministe. Les créations sont une toute nouvelle alternative écologique aux protections jetables.
Lavables et réutilisables, elles sont garanties sans fuite, sans produit chimique, sans sensation de mouillé et sans irritation, le tout est confectionné en Europe et plus précisément au Portugal.

Mais, Be Fridas est également la seule marque française à proposer des tissus 100% recyclés !
Pour une culotte qui revalorise les déchets dans tout le circuit de production.

Les différents modèles : Anna est en Crabyon, carapaces de crustacés recyclés en fibres et issu de déchets notre l’industrie alimentaire. Gwendolyne est faite en Polyamide recyclés pour un procéder plus écolo de production textile et encore une fois, moins de déchets !

Alors, vous avez déjà testé les protections menstruelles réutilisables ? Parlez nous de votre expérience sur Instgram !   

Comments are closed.