Entre Copines

Les dix livres sur les femmes que vous devez absolument lire

78

Avez-vous fait la liste des livres que vous prévoyez de lire en 2021? Parce que nous avons des capitaux à donner. Les éditeurs indiquent des livres écrits par des femmes de tous les thèmes, de la littérature à la politique, en passant par la théorie féministe. Ce sont 10 livres, une suggestion pour chaque mois de l’année – plus une indication bonus pour les lectrices voraces.

1. Le Deuxième Sexe

Une pionnière importante du féminisme est Simone de Beauvoir, la première à théoriser en 1949 la notion de genre. « Le deuxième sexe » est un essai qui se compose de deux tomes et reste à ce jour une grande référence. L’auteure nous enseigne que le « deuxième sexe » n’est faible que parce qu’il a été construit comme tel. C’est un essai existentialiste et féministe.  Pour que l’émancipation féminine ne se fera qu’avec les hommes mais surtout en permettant aux femmes de contrôler leur utérus et de travailler.

2. Sorcières: la puissance invaincue des femmes

Publié en 2018 par Mona Cholle. L’auteur fait un éloge jouissif de la figure de la sorcière. Des contes où celle-ci, loin d’être uniformément mauvaise, peut être salvatrice, à la vieillesse qui n’est qu’une apparence et recèle une sagesse pleine de pouvoirs. Mona Chollet raconte le destin de la sorcière dans notre univers contemporain, sans cesse renvoyée aux bûchers, mais sans cesse renaissante, et chaque fois peut-être un peu plus puissante. Pour rencontrer la sorcière bienfaisante et magique qui est en soi, qui résiste et avance.  Ce livre dit que la sorcière à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable.

livre sur les femmes

3. Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique

Le roman est écrit par Balli Kaur Jaswal. Et, il a été publié par les éditions du Cercle Belfond en 2017. Un titre génial qui attire l’attention des lecteurs. En effet, Il met en scène des femmes attachantes de tous les âges éprises de liberté malgré leur grand respect pour leurs traditions et un roman atypique. Ce livre permet de mieux comprendre la 3e et dernière vague du féminisme apparue dans les années 90. Celle-ci porte des aspirations contemporaines pour une diversité culturelle liant souvent féminisme et lutte contre le sexisme. Un livre généreux et  émouvant qui questionne avec originalité et force la place des femmes orientales en Occident, leurs tiraillements entre traditions ancestrales et désir de liberté.

4. Beauté Fatale – Les Nouveaux Visages D’une Aliénation Féminine

Ecrit par Mona Chollet. Ce livre gratte le vernis glamour des magazines féminins, de l’industrie des cosmétiques et de la mode, du monde du cinéma et de la télévision. Mona Chollet aborde et décortique toutes les règles imposées aux femmes depuis des décennies, tant sur leurs physiques que sur leur façon de penser la famille, la carrière etc. Sa réflexion pointue mais accessible est nourrie d’exemples, et poussera la lectrice à se demander quelle place elle a et quelle place elle souhaite avoir dans un monde capitaliste.

5. Americanah

Le livre dépeint une histoire d’amour, qui aborde des thèmes complexes comme l’immigration, le racisme et l’inégalité entre les sexes. Écrit par l’auteur nigérian Chimamanda Ngozi Adichie, le livre est l’un des plus connus sur la scène internationale ces dernières années. La trame est centrée sur Ifemelu et Obinze, qui vivent le premier amour pendant le régime militaire au Nigeria. Ifemelu s’installe aux États-Unis, où il est confronté à des préjugés raciaux et à la dure vie d’immigrant.

6. La guerre n’a pas un visage de femme

Le livre écrit par Svetlana Alexijevich, la première biélorusse à recevoir le prix Nobel, souligne que même si les femmes sont en première ligne, elles sont invisible dans les histoires de guerre. Puisque les événements sont toujours comptés du point de vue masculin. L’auteur reconstruit les conflits de la Seconde Guerre mondiale du point de vue des combattants soviétiques – qui étaient plus d’un million dans l’Armée rouge.

7. Malentendu à Moscou

Le roman de Simone de Beauvoir raconte l’histoire de deux professeurs, André et Nicole, qui prennent leur retraite et commencent à sentir le poids de l’âge. Ils décident ensuite de se rendre en Union Soviétique, où ils rencontrent la fille du premier mariage d’André, Macha. La rencontre déclenche une succession de malentendus qui complique la vie des deux. Le livre est considéré par les critiques comme une auto-fiction, car il y a beaucoup de similitudes entre les professeurs fictifs et Simone de Beauvoir et son compagnon Sartre.

8. L’homme qui voulait aimer sa femme

C’est un roman d’Hervé Pouzoullic publié depuis le mois de mai de 2018 aux éditions Anne Carrière. C’est l’histoire d’un homme qui est prêt à tout pour l’amour de sa femme. Elle, qui par amour pour lui, a quitté sa Russie natale et est venue s’installer sur Paris. Cette femme brillante va s’engager dans la vie de couple avec Marc, l’heureux élu, un breton romantique.  Un vrai conte de fées des temps modernes ! Dix années passent très rapidement, Marc se rend compte que la passion amoureuse en a pris un coup. Il a du mal à accepter et trouve une solution: écrire un roman sur sa femme. Une magnifique déclaration d’amour, n’est-ce pas ?

lecture d'un livre féministe

9. Orgueil et Préjugés

Considéré comme l’une de ses œuvres les plus significatives et est aussi la plus connue du grand public. Ce roman a été écrit par Jane Austen.

En tant que femme mariée et deuxième aînée de cinq sœurs, sa mère la pousse à se marier. Mais c’est une personne fière, avec sa propre opinion, idéaliste, ne voulant pas se marier par sécurité et intérêt. Et c’est particulièrement remarquable, si vous pensez que les lois de succession à l’époque établissaient que la propriété passait d’un homme à son plus proche parent masculin. Ce qui veut dire, Lizzie, que les sœurs et la mère n’auraient un toit tant que leur père serait en vie. L’autre protagoniste, Darcy, d’une classe sociale supérieure et bien plus riche, quand il rencontre Lizzie et sa famille, est arrogant et partial, et les méprise. Finalement, sa fierté et ses préjugés sont dépassés au fur et à mesure qu’ils apprennent à mieux se connaître.

10. Le pouvoir

C’est un roman de science-fiction féministe, de Naomi Alderman publié en 2016 au Royaume-Uni. Et, en 2018, les femmes gagnent le pouvoir d’infliger une douleur atroce et de tuer aussi facilement qu’elles respirent. Le changement se produit soudainement, et un nouvel ordre social émerge. Un nouvel ordre où les femmes dominent et où un homme ne peut pas sortir seul la nuit. Pour approfondir ce monde, l’auteur l’explore à travers les regards de divers personnages féminins d’origines et de statuts sociaux différents. Il s’agit au fond d’un livre sur les inégalités de genre qui marquent encore aujourd’hui.

You might also like

Comments are closed.