Entre Copines

Comment faire un business plan : 11 pas importants

2

Pour commencer une startup, il est très important d’avoir au moins une version simple du plan d’affaires si vous avez besoin de financement. Tout d’abord, il faut savoir qu’aucun business angel, fonds commun de placement ou tout autre investisseur potentiel ne prêtera attention à vous si vous n’avez pas de plan d’affaires de base. Voici 11 points importants pour vous aider à faire un business plan.

Pour trouver des clients, attirer des investissements, établir des partenariats avec des fournisseurs et ensuite recruter des employés talentueux, vous devez donc présenter votre entreprise de la manière la plus claire et la plus éloquente possible. La manière la plus systématique de faire tout cela est d’élaborer un plan d’affaires.

Voir ici un exemple détaillé de la façon de faire un business plan.
Si vous souhaitez simplement décrire brièvement un tel plan, voici les 11 points importants qu’il devrait contenir et les questions auxquelles vous devez répondre si vous souhaitez démarrer une entreprise. business-plan

1. Le but

Pour commencer, vous devez savoir quelle est la différence entre votre produit/service et d’autres produits similaires sur le marché ? De même, quelle solution faut-il pour répondre à un besoin du marché ? Ensuite, quels changements ce produit peut-il apporter au marché ? Et dernierement, qu’êtes-vous prêt à offrir à vos clients pour attirer leur attention ?

2. Besoin d’argent

De toute évidence, vous devez savoir de quel capital avez-vous besoin pour lancer votre entreprise ? Il ne faut pas oublier que les premiers mois de la vie d’une entreprise sont les plus difficiles. Autrement dit, vous devez essayer d’avoir plus d’argent pour démarrer. Donc, vous auriez besoin de faire les premières estimations. A savoir que les problèmes de trésorerie sont les plus courants chez les startups, il serait bon d’avoir un budget assuré pour les 6 à 12 premiers mois après le lancement.

3. Portefeuille de produits et services

Ensuite, pour définir votre portefeuille de produits, vous devez également comprendre les besoins et les désirs des clients potentiels. Une fois identifié, réfléchissez notament à ce qui motiverait le client à dépenser de l’argent pour ce produit / service et à l’utiliser.

4. Cibler

Prenons le cas de la cible et produit: a qui le produit adhère-t-il ? Ensuite, il faut se demander où vivent ces utilisateurs/acheteurs potentiels ? Egalement, il faut savoir combien y a-t-il de clients potentiels sur le marché (la taille du marché que vous ciblez) ? La connaissance du marché est extrêmement importante, utilisez toutes les ressources possibles pour en savoir le plus possible sur ce marché.

5. Revenus, dépenses, pertes, bénéfices

Une simple prévision de trésorerie pour les premiers mois peut être un outil important. Si vous avez besoin de financement, les investisseurs potentiels veulent voir ce détail dans le plan d’affaires. Ils souhaitent savoir toutes les dépenses (employés, loyer, production, etc.) et avec quoi vous restez en main à la fin du mois.

6. L’équipe

Il faut déterminer le profil et le poste occupé dans l’entreprise par chaque employé (ou manager, si on parle d’une équipe plus importante). De quoi ils vont s’occuper, exactement, dans la startup, quelles seront leurs tâches?

7. Concurrents

Qui sont les concurrents ? Où sont-ils? Combien d’argent dois-je facturer pour des produits similaires ? Quelle est la stratégie pour se différencier ? Quelques leçons importantes : si vous avez une entreprise de biens de consommation, soyez le meilleur en termes de service client. Si vous avez une entreprise de niche, excellez dans le développement de produits pour toujours être le meilleur dans cette niche.

8. Le prix

L’un des éléments les plus importants. Si vous ne mettez pas un prix équitable sur votre produit, tous les autres points n’ont même pas d’importance. Vous devez prendre en compte les coûts d’exploitation, les coûts de production, la marge bénéficiaire souhaitée, l’amortissement de l’investissement. Tout cela doit être vu du point de vue du client, vaut-il la peine de donner de l’argent pour un tel produit, quels sont les avantages ça apporte ?

9. Stratégies de marketing et de vente

Effectivement, il faut se poser les questions suivantes: quelques paragraphes liés à la stratégie de marketing et de promotion doivent être inclus dans le plan d’affaires? Ensuite, comment souhaitez-vous faire connaître votre produit et votre marque ? De plus, où voulez-vous vous promouvoir ? En ligne, hors ligne, à la télévision ? Et enfin, combien souhaitez-vous investir dans ces stratégies ?

10. Rédiger le business plan

C’est l’étape au cours de laquelle, après avoir rassemblé toutes les données, vous commencez à écrire. Rédigez votre business plan de manière simple et courte. Chacun doit comprendre les termes propres au domaine d’activité, méconnus du grand public. Ensuite, suivez la structure du plan d’affaires présenté ci-dessus et détaillez chaque point mentionné. Il vous sera donc beaucoup plus facile de bien vous organiser.

11.Révisez votre plan d’affaires

Finalement, il est temps de relire le texte pour corriger d’éventuelles fautes de frappe ou ajouter des informations utiles. Étant donné qu’il puisse être rédigé rapidement, étant un projet, le plan business doit également être mis à jour périodiquement, en fonction des intentions de développement futur de l’entreprise.

Conclusion

En conclusion, un plan d’affaires est plus que de simples pages imprimées de Word, c’est votre direction dans les affaires.
Si vous n’avez pas encore décidé quel type de produits ou de services vous vendrez, l’élaboration d’un plan d’affaires vous aide à identifier exactement avec quel type de produits ou de services vous avez plus de chances en affaires et comment vous pouvez les différencier des concurrents.
Un plan business vous aide premièrement à analyser le marché, le potentiel de votre idée d’entreprise, combien d’argent vous avez réellement besoin pour démarrer votre entreprise, ou éventuellement pour vous arrêter à temps et ne pas gaspiller d’argent.

Dernièrement, rédiger un business plan donne l’envie de faire les choses. Il crée donc l’envie de travailler pour son rêve, est une source de motivation en soi. En définitive, c’est votre support d’organisation et de gestion. En un mot, quand on se perd dans les détails, quand on fait trop de choses, on revient au business plan et on continue là où on s’était arrêté.

You might also like

Comments are closed.